PostHeaderIcon Diététique et humour


 

La pomme

Dans le dictionnaire
Pomme : nom féminin, du latin pomum, (fruit) 

Dans un atlas, sous Pomme
Vous partirez dans la Mer des Caraïbes, Les îles du Vent, Haïti.
Ce sont autant de localités pour des destinations de rêve.

Familièrement

  • "Tomber dans les pommes" : s’évanouir.
  • "C’est aux pommes!" : très bien, très réussi (dérivé de "C'est au poil!").
  • Les ennuis, "c’est toujours pour ma pomme!" :c'est toujours pour moi.
  • "La pomme n'est pas tombée loin de l'arbre": ce qu'il ressemble à son père!
  • "pomme, pomme, pomme, pooomme..." : à inspiré un grand compositeur
  • "La pomme d'Adam": c'est le fruit de l'arbre défendu qui lui serait resté coincé en travers de la gorge!
  • "La pomme de discorde" : Un sujet de discussion et de division, une cause ou objet de dispute.

En anecdotes
Anciennement la pulpe de pomme écrasée était appliquée sur les blessures afin de hâter la cicatrisation. Mélangée d'axonge (graisse de porc fondue, saindoux), les belles italiennes avaient remarqué que cette pommata faisait des miracles dans les soins de la peau. La signification du mot s'est modifiée à travers les siècles mais sachez que la pommade était faite à partir de pomme.

Dans l'Histoire
Le pommier serait apparu au début de l'ère tertiaire, il y a 60 millions d'années. Il serait le fruit d'un croisement entre le prunier et la reine des prés, dont on retrouve, pour chacun, des chromosomes dans le patrimoine génétique du pommier. L'aspect des fleurs de celui-ci rappelle celui de l'églantier sauvage, ce qui lui vaut d'être classé dans la famille des rosacés.
Les premières pommes comestibles auraient vu le jour dans le sud du Caucase, et l'espèce aurait gagné l'occident au gré des migrations des peuples de l'Asie Centrale vers l'Ouest par le biais des trognons jetés le long des routes et chemins. Arbre à petit fruits à son origine, le pommier fut amélioré par des greffes successives.
On trouve actuellement environ 7 000 variétés de pommes dans le monde, et c'est le premier (compte tenu du tonnage) de tous les fruits consommés.

Certains de ses bienfaits

  • C'est le seul fruit compatible avec toute sorte d'alimentation ; il favorise l'action des ferments digestifs, tout en diminuant la fermentation intestinale. Une pomme de150 grammes apporte entre 60 et 75 Calories. Il est conseillé de la consommer avec la peau, car celle-ci contient la majeure partie des vitamines. Leur quantité est variable selon les espèces, et il est important de noter qu'elles sont en partie détruites à la cuisson.
  • De par sa forte teneur en potassium, 120 à 200 mg pour 100 grammes, elle favorise l'élimination urinaire.
  • La pectine contenue dans la pomme a une action favorable importante sur le métabolisme du cholestérol ; elle en abaisse le taux sanguin, surtout la fraction "mauvaise", (VLDL et LDL). Elle agit sur toutes les phases responsables de l'hypercholestérolémie : au niveau du foie, elle en favorise l'élimination par la bile. De par son action diurétique, elle en favorise l'élimination par les urines. Enfin, elle diminue l'absorption des graisses et des sucres au niveau de l'intestin.
  • L'activité oxydante de 100 grammes de pomme non pelée équivaut à 1500 mg de vitamine C. La combinaison des ces anti-oxydants exerce un rôle protecteur sur les cellules de notre organisme et contribue à limiter la croissance des cellules cancéreuses du foie et du colon.
  • Les fibres qu'elle contient agissent sur la flore microbienne intestinale, et régulent la motricité digestive. Elle aurait ainsi un rôle préventif sur le cancer des voies digestives.
  • Une étude a récemment montré qu'elle atténue les symptômes désagréables liés à la ménopause lorsqu'elle est consommée régulièrement.  

La poire

Ses composants
Une poire fournit 20 % des apports journaliers recommandés en fibres. La plupart d’entre elles sont solubles, ce qui aide à réduire le taux de cholestérol et équilibre le taux de sucre sanguin. Une consommation régulière de poires est conseillée aux diabétiques.

Familièrement

  • "Etre une bonne poire" : Etre trop bon, un peu naïf, se laisser mener par le bout du nez.
  • "Entre la poire et le fromage" : Entre deux évènements, à un moment perdu.
  • "Se fendre la poire": Rire (aux éclats)
  • "Garder une poire pour la soif" : Être prévoyant, garder de côté de quoi assurer des besoins futurs.
  • "Faire le poireau / poireauter" : Attendre longuement, voir en vain.

Certains de ses bienfaits
La poire fait monter très progressivement le taux de sucre sanguin. Cela évite les brusques variations de la glycémie qui peuvent provoquer les fringales. Les aliments possédant un index glycémique faible peuvent être précieux dans les régimes amincissants, où le principal problème est d’éviter la sensation de faim.